Vous etes ici
Home > Conseils CV, Lettre Motivation et Entretien d'embauche > Assistant.e.s, besoin de reconnaissance ?

Assistant.e.s, besoin de reconnaissance ?

assistante

Assistant.e.s, besoin de reconnaissance ?

La reconnaissance sociale

Il suffit de noter sur un moteur de recherches « manque de reconnaissance » pour se rendre compte à quel point nombre de corps de métier souffrent de ce besoin d’être reconnus à leur juste valeur.

Il faut l’avouer, il y a des métiers qui font plus d’effets que d’autres lors d’un dîner.  Il y a des métiers qui inspirent l’admiration, et qui enclenchent une succession de questions et l’intérêt des convives, d’autres qui passent inaperçus. À en lire les témoignages et les enquêtes, les assistant.e.s font partie de cette catégorie. Mais qu’elles et ils ne s’inquiètent pas, ils ne sont pas les seul.e.s, beaucoup d’autres sont concernés.

Alors que dans la société consumériste, il faut avoir un boulot majestueux et tout ce qui va avec (maison, voiture…), nous pourrions dire seulement « tant pis pour ceux qui jugent sur les apparences ». Au fond, le principal c’est d’être heureux et épanoui. Qu’est-ce que ça importe ce que pensent les autres ? Nous, nous savons, point barre…

À contrario, là où le bât blesse, c’est quand nous ne sommes pas reconnus dans l’entreprise dans laquelle nous travaillons !

La reconnaissance au sein de l’entreprise

La véritable importance c’est d’être reconnu.e dans son entreprise, mais ça n’est pas toujours le cas non plus.

Assistante, c’est un métier de l’ombre, oui, mais qui demande une multitude de connaissances, une multitude de savoir-faire, une adaptation perpétuelle, un sens de l’organisation… Et la moindre des choses, c’est de lire la gratitude des collaborateurs avec ne serait-ce qu’un « merci ».

Augmentation, promotion pour les plus chanceux.ses !

Alors il ne faut pas hésiter à rappeler, peut-être sous forme de fiches du personnel, les tâches que nous effectuons.

Tous les postes, à n’importe quel niveau de l’échelle, sont indispensables au bon fonctionnement d’une entreprise. Si le cas est plus grave, pourquoi ne pas faire intervenir un coach qui pourra rappeler, de façon professionnelle, que la reconnaissance permet de motiver les salariés. C’est vu, prouvé et approuvé.

Laisser un commentaire

Top