Vous etes ici
Home > Communiqué de presse > Enseignement en ligne :

Enseignement en ligne :

Logo Preply les assistantes

Une offre comparativement faible en France malgré une infrastructure adéquate

Cette étude analyse les prérequis infrastructurels favorisant l’implementation de l’enseignement virtuel et numérique dans 30 pays de l’OCDE à travers le monde.

  • La France fait parti des 23 pays où l’internet à haut débit est le plus rapide dans le monde, et permet ainsi aux élèves français d’utiliser les outils pédagogiques en ligne.
  • En France, seuls 127 cours et programmes peuvent être suivis entièrement en ligne et sans aucun présentiel.
  • Les meilleures conditions pour l’apprentissage en ligne sont offertes par la Norvège.

Barcelone, 18.08.2020  – La plateforme d’enseignement numérique Preply a publié une étude analysant les conditions actuelles favorisant le développement de l’enseignement en ligne et numérique dans 30 pays à travers le monde. L’état des infrastructures numériques, le nombre d’enseignements numériques, ainsi que le marché de l’enseignement en ligne ont été analysés. Le résultat est un classement des pays offrant les meilleurs conditions pour la réussite de l’enseignement en ligne. La France fait un score médiocre, et ne se place qu’en 14ème position.


La fermeture des écoles suite à la pandémie du coronavirus a entraîné la mise en place de structures numériques exceptionnelles en France. La plateforme du CNED a en effet mis en place un dispositif pouvant assurer la tenue de cours en ligne pour six millions d’élèves et d’étudiants simultanés. Une formation à distance a également été mise en place pour familiariser les enseignants à ce dispositif. Cette étude compare l’infrastructure numérique de la France à celle d’autres pays pour identifier les domaines dans lesquels un développement doit nécessairement avoir lieu. Des données pertinentes ont été analysées sur l’état de l’infrastructure nationale, l’offre éducative virtuelle, et le marché de l’enseignement en ligne pour établir un aperçu compréhensif des multiples facteurs influençant l’accès à l’enseignement virtuel.

“Nous sommes convaincus que l’enseignement en ligne peut grandement améliorer les opportunités d’enseignement à travers le monde”. explique Kirill Bigaï, PDG de Preply. Et d’ajouter : “La pandémie du coronavirus a démontré que les opportunités d’enseignement en ligne sont toujours distribuées de manière inégale, mais que les opportunités de commencer à investir dans les infrastructures numériques nécessaires pour un passage à l’enseignement en ligne sont nombreuses. Cette étude vise à révéler dans quelle mesure les étudiants à travers le monde ont accès aux outils et ressources numériques adéquats”.

La Norvège offre les meilleures conditions d’apprentissage en ligne à travers le monde. Elle se place largement devant la France, même si la vitesse de son internet à haut débit – l’une des bases fondamentales pour l’enseignement virtuel en direct, y est légèrement supérieure. La France se fait distancer par de nombreux pays, notamment à cause de la faible offre de cours et de formations en ligne qui y sont proposés. Tandis que seuls 127 cours et programmes sont proposés entièrement en ligne en France, les étudiants Anglais peuvent déjà choisir parmi 4281 cours. La France se place par ailleurs derrière l’Allemagne, où le débit internet laisse particulièrement à désirer.

Tableau 1: Top 15 des pays offrant les meilleurs condition pour l’enseignement virtuel, avec une sélection de facteurs*

*Cette liste est un extrait d’une étude plus large. Un aperçu complet de toutes les données, de la méthodologie, et des sources peut être trouvé à https://preply.com/fr/d/e-learning-index/

Constats supplémentaires :

  • Le Mexique a la plus mauvaise offre d’enseignements en ligne. Tandis que seuls 44,3% des Mexicains ont accès à un ordinateur personnel, le bas débit de l’Internet rend la collaboration en temps-réel impossible.
  • Les États-Unis proposent 9,303 cours et formations en ligne pouvant être suivis entièrement à distance, offrant ainsi la plus grande variété d’opportunités d’apprentissage numérique.
  • Le Canada propose l’accès le plus rentable à Internet. De plus, le gouvernement canadien investi près de 31% de son PIB par habitant dans l’enseignement tertiaire.
  • Les données internes de Preply indiquent que la plus grande croissance de marché de l’année dernière était au Portugal.
  • Étonnement, le Japon ne se positionne qu’à la 26ème place. Ce pays technologiquement avancé offre un riche marché pour les offres d’enseignement en ligne.
  • Mais son débit Internet se traîne, et ses opportunités d’enseignement numérique sont inadéquates, ralentissant le potentiel de l’enseignement à distance dans le pays.

À propos de Preply : Preply est une plateforme d’apprentissage en ligne, qui connecte une communauté mondiale composée de dizaines de milliers d’étudiants actifs, et de 15 000 tuteurs vérifiés autour de l’apprentissage de plus de 50 langues. Notre algorithme de machine-learning met en relation les étudiants aux tuteurs qui leur conviennent, qui créent des plans de cours adaptés au budget, à la disponibilité, et aux savoirs actuels de l’étudiant. À ce jour, des étudiants venant de plus de 150 pays ont suivi plus de deux millions de cours tenus par des professeurs établis dans 110 pays différents.

Preply a été fondée en 2013 par les Ukrainiens Kirill Bigaï, Dmitro Volochin et Serge Loukianov. La compagnie a depuis levé plus de 15 millions de dollars et a recruté plus de 180 employés de 25 nationalités, répartis entre ses bureaux à Kiev et à Barcelone.

Laisser un commentaire

Top