Vous etes ici
Home > Emploi > Etude : Qui travaille le plus entre la France et l’Allemagne et pourquoi

Etude : Qui travaille le plus entre la France et l’Allemagne et pourquoi

Lien vers la page de l'auteur

logokiwihr1.jpg

Etude : Qui travaille le plus entre la France et l’Allemagne et pourquoi

Qui travaille le plus des Français ou des Allemands ? Qui fait le plus d’heures supplémentaires, pour quelles raisons et qui consulte le plus ses mails en dehors des heures de bureau ?

Un an après l’arrêt prononcé par la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE)* sur l’obligation d’enregistrer les heures de travail en entreprise, et dans un contexte de crise sanitaire qui voit le travail à domicile s’imposer, kiwiHR s’est penché sur la question du temps de travail des salariés français et allemands.

En théorie, les Français travaillent 2 semaines de plus par an que les Allemands mais…

Contractuellement, les salariés français travaillent 38,2 heures par semaine, contre 36,6 heures pour les Allemands. Soit une différence de 1,6 heure par semaine qui ferait que les Français travailleraient donc 2 semaines de plus par an que les Allemands. Mais dans les faits, c’est en Allemagne que l’on travaille le plus. A la question “Combien d’heures travaillez-vous réellement” les Allemands ont une moyenne de 37,9 heures par semaine contre 36,7 pour nos compatriotes.

On note également une différence en ce qui concerne la semaine de travail idéale. Pour les Allemands, cette dernière est de 34,6 heures par semaine contre 32,6 heures pour les Français. 39% des Allemands aimeraient même travailler plus de 35 heures par semaine contre seulement 25% des Français.

Lire l’étude complète

Heures supplémentaires : les Français veulent arrondir leurs fins de mois tandis que les Allemands ont besoin de plus de temps pour finir leur travail.

Si 90% des salariés interrogés dans les deux pays déclarent faire des heures supplémentaires, les motivations diffèrent. La première raison citée par les salariés français est très claire : travailler plus pour gagner plus. Ils sont 43% à déclarer avoir besoin de gagner plus d’argent contre seulement 25% des Allemands. Ces derniers déclarent quant à eux faire des heures supplémentaires par manque de temps (39%), ce qui n’est le cas que de 30% des salariés français.

Les autres raisons citées sont la reconnaissance des supérieurs, la politique des heures sup’ de l’entreprise et le gain de jours de congés supplémentaires.

Les femmes sont celles qui se connectent le plus à leur messagerie professionnelle hors temps de travail 

Les salariées françaises consultent leur messagerie professionnelle 10 minutes de plus chaque jour que leurs homologues masculins, soit 32 minutes en moyenne. Cela est pourtant bien en dessous du temps d’extra-connexion de leurs voisines allemandes qui passent en moyenne 1h08mn par jour à vérifier leur emails professionnels une fois sorties du bureau contre 39 mn pour leurs collègues allemands.

Plus de 70% des salariés sont pour l’enregistrement du temps de travail obligatoire en entreprise

Même si 75% des employés français et 67% de leurs voisins germaniques pensent que le suivi des temps de travail est un outil pour mieux les contrôler, ils y trouvent néanmoins des avantages certains :

  • 62% des Français et des Allemands pensent que cette mesure augmente la productivité
  • 50% des employés de l’Hexagone estiment que cela réduit les conflits internes
  • 74% des Français et 85% des Allemands pensent surtout qu’il permet une juste rémunération de leurs heures supplémentaires

Pour Reza Madjidi, co-fondateur de kiwiHR, le suivi des temps de travail doit être transparent 

Concernant la mesure obligatoire d’enregistrement des temps de travail en entreprise, l’important est de favoriser des systèmes transparents, efficaces et conformes aux droits des salariés, ce afin de ne pas s’imposer comme des outils de contrôle mais comme de réels appuis. Et si aujourd’hui moins d’un salarié français sur deux (48%) enregistre ses heures de travail, on peut penser que la simplicité d’utilisation et la transparence apportées par les nouveaux logiciels RH va pousser les employeurs à adopter de plus en plus ce type de solutions modernes et mieux adaptées aux enjeux actuels.”

A propos de kiwiHR

kiwiHR est un logiciel RH en ligne édité par la société YooniQ solutions basée à Munich en Allemagne. Conçu pour les PME, kiwiHR a pour ambition de simplifier au maximum les tâches administratives liées à la gestion du personnel en automatisant tout un ensemble de processus tels que le suivi du temps de travail, la gestion des congés, la préparation à la paie… Créé en 2018, le logiciel est utilisé dans 10 pays en Europe et aux Etat-Unis.

* Arrêt du 14 mai 2019 de la CJUE aff. c-55/18
** eSondage réalisé avec Pollfish sur un échantillon de 500 salariés français et 500 salariés allemands représentatif de la population en termes de sexe, âge et secteur d’activité. Enquête réalisée entre le 20 et 31 janvier 2020, diffusée en octobre 2020. 

Laisser un commentaire

Top